Stratégie globale

Véritable couteau suisse des métiers de la communication, mon plus grand atout est d'être un véritable généraliste, capable de m'adapter à une grande variété de situations différentes sur lesquelles je peux porter un regard particulier et distancié.

Rédaction

Expérimenté, j'adapte le registre de mon écriture ou la profondeur de mes remarques au type de texte que vous me soumettez, au degré d'exigence que vous devez rencontrer pour ménager un style qui sied à votre type de communication, tout en côtoyant toujours de près l'excellence littéraire et en restant attentif à vos désidératas plus personnels, que je m'efforce de respecter et de concilier avec la justesse d'un message rigoureux.

Photographie

Je conjugue cette longue expérience de l'image, instruite notamment par des études en communication visuelle, à la capacité de mettre votre vie en récits dans une pratique de la photographie que j'érige en art dans une vision unique.

Du savoir être

Inscrivant l'être et la qualité d'une relation au centre même de la dynamique de toute intelligence véritable, je m'efforce de rester un interlocuteur particulièrement souple. Sourire constitue plus que jamais véritablement un acte de résistance.
Une expérience unique en philosophie et lettres...

Chevaucheur éloquent, preux, autonome et courtois de la communication, des lettres et des sciences humaines, féru d’analyse et de critique médiatiques de fond, architecte de l’information, des mots et des idées vives, maniées avec précision contre les commissariats des idées propres, l’absolue inintelligence régnante et à l’envers de son inhumanité consubstantielle, pour la reconquête critique de dédomestication au diapason du vivre humain et de sa grammaire dont je vous propose de retrouver les échelons.

Écriture, correction, conseil en lettres :
Bureautique, dactylographie, maîtrise de l'anglais :
Communication, empathie, sens des initiatives :
Photographie, cuisine, course à pied :
Salsa, franglais, consensualité, faire le café :
Faire avancer votre communication d'un pas de géant
M'engager comme consultant en communication, en lettres, pour l'écriture, la réécriture, la révision de votre communication est la garantie de lui apporter un éclat authentiquement neuf.
  • Professionnel très compétent dans les domaines de la communication et de l'informatique, M. Nisse a aussi l'avantage d'être une personne très agréable à côtoyer.

    Paul Durieux
    président de l'AWF
  • François Nisse s’est montré immédiatement opérationnel à un très haut niveau. Tout au long de notre collaboration, il a maintenu un rythme et un volume de travail élevés. Il a la capacité d’analyser des situations politiques complexes et d’en produire des synthèses et en a fait la démonstration en m’assistant dans la rédaction et la mise en forme de différentes catégories de textes politiques (opinions, interviews, analyses, questions parlementaires, rapports). Fin connaisseur de la langue française, il possède non seulement des compétences de haut niveau en matière de communication écrite mais il maîtrise également la communication sur le web et manie parfaitement de nombreux logiciels.

    Hassan Bousetta
    sénateur
  • Tout d'abord merci pour le temps que vous nous avez accordé à un moment très important de notre vie. Le baptême de nos fées. Aussi je suis reconnaissante du magnifique travail fourni par votre superbe photographie. Une photographie est un bout de papier, mais qui peut immortaliser un moment tellement précieux ou nous faire voyager dans le passé plus tard. Je suis admirative de votre gentillesse et votre respect chez nous comme pour le délai de livraison des photos. Voilà pourquoi je ne pouvais pas vous remercier simplement mais vous faire comprendre toute ma gratitude et mon admiration. Vous êtes quelqu'un d'humain et très gentil. Ma famille a admiré vos clichés, vous avez l’œil là où d'autres ne l'ont pas. Nous sommes conquis.

    Jessica de Blick
    cliente pour un reportage photographique de baptême
En quelques mots

Scribe polymathe, intrépide, astucieux et créatif, écrit, dégourdit, enrichit vos œuvres, pour desaller, déniaiser, égayer vos histoires, imaginer, étayer et enjoliver vos aventures, tout en prônant une culture de l’excellence ; qui de sa plume vos textes déjà ô combien distingués écume ; pour qu’espaces raffinées soient encore de guillemets agrémentées ; que de beaux mots en lignes respectent en sus virgules et règles fines ; dont l’inspiration et l’imagination éthérées servent votre ton enfin libéré ; afin que votre faconde par sa verve soit polie, augmentée, mieux définie ; et qu’enfin par là où son stylo-bille passe, la faute d’orthographe trépasse.

Ma méthode de travail transversale, de l’écoute attentive de vos idées à la traduction fidèle de ces idées sur le ou les supports de votre choix (rédaction en vue d’une publication, rédaction pour la presse, rédaction pour le web, rédaction publicitaire, etc.), s’entend dans une démarche de collaboration étroite avec vous. En personne de préférence, je prends le temps de vous écouter, de me mettre à votre tempo pour capter pleinement le sens de votre projet d’écriture.

Je me fais un devoir d’accorder à mes travaux d’écriture tous les gages du sérieux et de l’exhaustivité, avec toujours en ligne d’horizon l’excellence en deçà de laquelle je ne m’arrête jamais. Et toujours avec le sourire.

Fragments
Barbe à papa.
Dances with wolves, Elephant man, Casino. Trois séries télévisées que je veux citer : 24, In treatment, Lost.
Des sensations extrêmes, les yeux dans les yeux, d’être à être, sans apparats, camouflages, paillettes, artifices, saut en parachute ou sport extrême toujours forcés et d’expression triste.
Un seul plutôt que cent : L’Être contre l’Avoir dont il convient de ne pas citer l’auteur…
Monsieur et Madame Tutor ont une fille, qu’il faut toujours remettre à l’endroit : Janine Tutor qui, remise à l’endroit, s’appelle Tortue Ninja.
De la gentillesse comme valeur nodale

À l’opposé de ce que des représentations non seulement dominantes mais accueillies sans contestation, ou dominantes parce qu’accueillies sans contestation, nous poussent à croire, la « gentillesse » et son éloge recèlent mille mérites. Se joue ou s’observe précisément en son endroit, je crois, la reconquête de modes de sociabilité, de savoir-vivre foncièrement positifs, contre le rejet d’une gentillesse et de sa gratuité qui s’inscrivent modalement dans le champ sémantique de la perte, de soi, de ses intérêts bien compris et d’une vision du monde ancrée dans la croyance d’un homme fondamentalement égoïste. La réappropriation de la gentillesse ne s’entend pas en queue de comète des luttes contre la déconstruction de l’impérialisme des idées ; elle en est très frontalement l’objet même.